.comment-link {margin-left:.6em;}

NEWS DE L'INDUSTRIE ARTISTIQUE

La lettre professionnelle de COLLAGENE - Recommandée par le numéro 1 mondial des colles et adhésifs

Friday, January 19, 2007

 

Du nouveau sur la mission JPXA

Objet : exploration du papier
Mot-clef : JXPA

La JPXA (Japanese Paper eXploration Agency) a présenté la situation du projet collagiste COLLAR-A. Ce projet, "gelé" par la JPXA, mais pas encore officiellement annulé, a connu plusieurs déboires au cours de son développement. Le développement des "pénétrateurs spaciaux papergènes" (instruments équipés de capteurs fibriques et de mesureurs de flux de couleurs) avait été en particulier révisé en profondeur à la suite d'une décision de la SAP (Scientific Association of Paper). Certains points restaient en effet critiques, comme la robustesse du lien de communication entre les pénétrateurs et le vaisseau-mère, et la réponse à certaines anomalies inhérentes à la définition de la séquence de pénétration. Cet été, de nouveaux essais sur ces pénétrateurs montraient des résultats satisfaisants. Les pénétrateurs devraient être complètement valides à l'issue d'essais finaux qui seront réalisés cette année. En outre, la mission a été étudiée en détail en septembre dernier par la nouvelle équipe "System Engineering Paperoffice" (équipe crée après la série d'échecs de la JPXA en 2003). D'un autre côté, le Japon confirme son intéret dans l'utilisation de ces pénétrateurs papergènes, arguant du fait que les connaissances actuelles sur le papier sont essentiellement superficielles, et que les données récupérées par d’autres missions de même type sur la structure interne du papier sont insuffisantes. La JPXA est donc convaincue de l'utilité de ses pénétrateurs papergènes, qui sont envisagés pour l'étude de tout type de papier, y compris ceux que l’on ne connaît pas encore. L'Agence japonaise a donc demandé à la SAP de considérer plusieurs options : soit continuer le projet COLLAR-A, avec un vaisseau-mère remis à neuf ou en fabriquant un nouveau vaisseau-mère, soit réviser le projet en embarquant les pénétrateurs sur une autre mission, japonaise ou étrangère. La SAP a décidé de ne pas conserver la mission COLLAR-A sous sa forme actuelle et envisage donc d'embarquer les pénétrateurs sur une autre mission. Il semblerait que la Russie et l'Allemagne aient manifesté leur intérêt devant cette proposition. A suivre donc...

Comments: Post a Comment

Links to this post:

Create a Link



<< Home

Archives

May 2005   June 2005   July 2005   August 2005   December 2005   February 2006   March 2006   May 2006   January 2007   July 2007  

This page is powered by Blogger. Isn't yours?